05/10/2020 Cérémonie de la 18ème édition du concours Fémin'Initiatives

 
 
Ce matin, la préfète d'Eure-et-Loir a remis les prix Fémin'Iniatives à 5 femmes lauréates aux parcours exceptionnels de créatrice d’entreprise, en Eure-et-Loir.

Le concours Fémin’Initiative ouvre aujourd'hui sa dix-huitième cérémonie de remise des prix.

Ce concours, initié par la Préfecture d'Eure-et-Loir et organisé en partenariat avec la Chambre de commerce et d'industrie et la Chambre des métiers et de l'artisanat, a 18 ans déjà.

Depuis sa création en 2001, il a déjà récompensé 95 cheffes d'entreprise - et a rassemblé plusieurs centaines de femmes aux parcours de vie remarquables qui ont entrepris la démarche de la création d’entreprise.

Cette dix-huitième édition a permis de récompenser 5 lauréates parmi les 29 candidatures, primées sur des catégories qui éclairent la diversité des parcours et des talents des créatrices d’entreprises du département d’Eure-et-Loir.

Cette année, les lauréates sont :

- Madame Nelly PITT a reçu le Prix "Dynamique économique et sociale" pour BeautyMix (conception et vente d'appareils électroménagers) au Coudray ;

- Madame Delphine MASSON a reçu le Prix "Jeune entrepreneure" pour Carré Vanille (pâtisserie-chocolaterie) à Chartres ;

- Madame Solène MONMARCHE a reçu le Prix "Talent et Savoir-Faire" pour L'Atelier de Lutherie (fabrication, réparation vente et location d'instruments de musique) à Champhol ;

- Madame Marine BADIN a reçu le Prix "Entreprendre en territoire prioritaire" pour Au Panier Douillet (garde de chiens et chats et toilettage canin et félin) à Saint Pellerin ;

- Madame Mélanie MALICORNE a reçu le Prix "Reprise d'Entreprise" pour Aux Deux M (bistronomique) à Maintenon.

Dans son discours, Fadela Benrabia a félicité l'ensemble des candidates :

"Nous souhaitons donc vous remercier doublement Mesdames les candidates, d'une part, pour avoir relever le défi de l'entreprenariat, et d'autre part pour avoir joué le jeu du concours, notamment en ces temps particulièrement difficiles pour les entreprises.

Toutes, vous contribuez par l'exemple à donner envie de se lancer en tant que créatrice d'entreprise et vous contribuez à l'enrichissement et à la dynamique de notre département.

Vous le savez en effet, bien que la création d’entreprise constitue une opportunité pour l’emploi des femmes et un fort potentiel de croissance pour le département, on peine encore à faire augmenter la part des femmes dans la création d’entreprise – 28 % au niveau national, 26 % pour notre département. C’est pourquoi, la promotion des femmes dans l’entreprenariat fait l’objet d’un plan gouvernemental qui vise à encourager les vocations, accompagner les projets des femmes et faciliter leur accès au financement – afin d’atteindre les 40 % de femmes entrepreneures. L'une des mesures prévues par ce plan est l'amélioration de l'accès des nouvelles entrepreneures au financement. Sur ce point, je rappelle que la Garantie Egalité Femmes (ex FGIF) leur permet d'obtenir un prêt auprès d'une banque, jusqu'à 50 000 euros, garanti par l'Etat.

Mais il reste toujours plus difficile dans notre société pour une femme de se lancer dans l'entreprenariat que pour un homme."