EURE-ET-LOIR : fortes chaleurs et canicule, SOYEZ VIGILANT

 
 
EURE-ET-LOIR : fortes chaleurs et canicule, SOYEZ VIGILANT

Une vague de chaleur s'est installée dans notre département pour plusieurs jours

Votre santé est en danger lorsque la température extérieure est plus élevée que la température habituelle dans votre région :

  • La chaleur fatigue toujours ;
  • Elle peut entraîner des accidents graves et même mortels, comme la déshydratation ou le coup de chaleur ;
  • La pollution de l’air et l’humidité aggravent les effets liés à la chaleur.

Au cours de cet épisode de forte chaleur, il convient de rappeler les conseils simples à adopter par tous, mais surtout par les personnes fragiles les plus à risques (personnes âgées, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes…) afin de lutter au mieux contre les conséquences de la chaleur :

  • Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
  • Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
  • Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;
  • Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée…) ;
  • Évitez les efforts physiques ;
  • Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit si la température a baissé) ;
  • Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide ;
  • Consultez régulièrement le site de Météo-France pour vous informer.

En amont des fortes chaleurs, les personnes fragiles peuvent par ailleurs, en lien avec leur entourage :

  • Repérer les lieux climatisés (ou frais) où se rafraîchir près de chez elles : grande surface, commerce, cinéma, musée… ;
  • Ne pas hésiter à demander conseil à leur médecin traitant, tout particulièrement en cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses par exemple).

Dans le contexte sanitaire actuel et afin de lutter contre la propagation du Covid-19, l’utilisation de ventilateurs dans les espaces collectifs clos ou semi-clos est contre-indiquée, dès lors que plusieurs personnes sont présentes dans cet espace en même temps, même porteuses de masques.

PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS :

Le Ministère du Travail, de l’emploi et de l’insertion rappelle les précautions à prendre pour se protéger des fortes chaleurs au travail, tout en tenant compte du contexte particulier lié à la Covid, dans un communiqué de presse du 4 aout 2020 :
 

> CP-fortes chaleurs août 2020 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,08 Mb

Précautions à prendre au travail

L’employeur doit :
‐ Assurer à ses salariés un approvisionnement régulier et facile d’accès en eau potable et
fraîche. Dans les secteurs du bâtiment et des travaux publics, il doit mettre à disposition trois
litres d’eau au minimum par jour et par salarié et privilégier les bouteilles individuelles ;
‐ Renouveler l’air de façon à éviter les élévations exagérées de température dans les locaux
de travail fermés tout en évitant les ventilateurs qui pourraient faciliter la dispersion du virus,
‐ Aménager les horaires de travail afin de limiter l’exposition des salariés aux températures
les plus fortes de la journée, notamment lorsque les travaux sollicitent un effort physique
soutenu et/ou exposant à de très fortes températures : travaux en toiture, exposition directe et
prolongée au soleil… ;
‐ Reporter les tâches les plus pénibles, dès lors qu’elles ne présentent pas d’urgence ;
‐ Dans le secteur du BTPBâtiment et travaux publics, mettre à disposition un local frais permettant l’accueil des
salariés dans des conditions susceptibles de préserver leur santé et leur sécurité tout en
respectant la distance d’un mètre entre chacun. À défaut d’un tel local, prévoir
l’aménagement horaire des chantiers.
En cas de déclenchement par Météo France de la vigilance rouge dans un département, l’employeur
doit réévaluer tous les jours les risques d’exposition pour chacun de ses salariés en fonction de
l’évolution de la température et de la nature des travaux considérés. Il doit ajuster les horaires et
charges de travail, garantir l’alimentation en eau. Si les précautions prises sont insuffisantes pour
garantir la santé et la sécurité des travailleurs, il doit suspendre l’activité. Il peut alors bénéficier
du dispositif « intempérie » dans le bâtiment ou placer ses salariés en activité partielle.
L’inspection du travail reste mobilisée pour vérifier que ces mesures de précaution sont bien
appliquées notamment dans le secteur du BTPBâtiment et travaux publics, l’agriculture, la restauration, la boulangerie, les
pressings, les blanchisseries, les transports....

Les services de santé au travail sont également en alerte pour aider les employeurs à prendre les mesures de prévention nécessaires.

Pour plus d’information et télécharger les outils d’information sur la prévention des risques
liés aux fortes chaleurs au travail :

https://travail-emploi.gouv.fr/sante-au-travail/prevention-des-risques-pour-la-sante-au-travail/article/chaleur-et-canicule-au-travail-les-precautions-a-prendre

Site de l'ARS Centre-Val-de-Loire :

https://www.centre-val-de-loire.ars.sante.fr/recommandations-en-cas-de-forte-chaleur-ou-canicule-2020