Informations nationales sur la vaccination

 
 
Informations nationales sur la vaccination

Retrouvez toutes les informations sur le déploiement de la campagne vaccinale en Eure-et-Loir.

Quelle est la stratégie vaccinale nationale ?

La stratégie vaccinale, arrêtée par le Ministre des Solidarités et de la Santé, vise 3 objectifs généraux :

  • réduire la morbi-mortalité attribuable à la maladie (hospitalisations, admissions en soins intensifs et décès) ;
  • maintenir les activités essentielles du pays et particulièrement le maintien du système de santé en période d’épidémie ;
  • puis, selon le rôle du vaccin sur la transmission, objectif complémentaire de contrôle de l’épidémie

La stratégie vaccinale a par ailleurs déterminé les personnes prioritaires pour la vaccination, en fonction des enjeux de santé publique et de l’arrivée progressive des doses de vaccins. Cette priorisation est basée sur les avis émis par la Haute Autorité de Santé les 30/11/2020 et 18/12/2020. Cette priorisation est fondée sur 2 critères : la vulnérabilité liée à l’âge élevé (risque de forme grave ou de décès) et l’exposition accrue au virus (résidants d’hébergement collectifs ou professionnels du secteur de la santé, du médico-social).
Sur ces bases, les personnes prioritaires pour la vaccination sont les suivantes :

  • les personnes âgées qui résident en établissements, par exemple en EHPADEtablissement hébergeant des personnes âgées dépendantes - Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes, et dans des Unités de Soins de Longue Durée,
  • les personnes âgées qui résident en Résidences Autonomie ou en Résidences Services,
  • les personnes handicapées vieillissantes résidant en établissements,
  • les professionnels de santé quelles que soient leurs spécialités, âgés de plus de 50 ans, et ceux qui présentent un risque élevé par exemple parce qu’ils sont porteurs de comorbidités, et que ces professionnels exercent dans un établissement de santé ou dans un cabinet de ville en tant que libéraux,
  • et, selon ces mêmes critères d’âge ou de comorbidités, les pompiers et les aides à domicile.

Enfin, le 5 janvier, le Ministre des Solidarités et de la Santé a annoncé l’élargissement aux personnes âgées de + de 75 ans ne résidant pas en EHPAD, et cela dès la fin du mois de janvier.

Retrouvez toutes les informations sur la stratégie nationale à cette adresse : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/vaccins

Quel vaccin ?

Un seul vaccin est pour le moment disponible en France : le vaccin PFIZER- Bio NTech. Il a reçu une Autorisation de Mise sur le Marché conditionnelle européenne le 21 décembre. Ce vaccin doit être stocké à - 80°C. Il est conditionné en flacons permettant de faire 5 doses vaccinales. Une fois décongelé, il peut ensuite être conservé entre 2 et 8°C durant cinq jours maximum.
Il s’administre en 2 fois : une 1ère injection le jour J + une 2ème injection à J +21
Les contraintes de congélation puis de décongélation nécessitent la mise en place de circuits logistiques spécifiques.

L’Agence Européenne du Médicament a approuvé le vaccin MODERNA le 06 janvier 2021, il devrait être prochainement disponible en France.

Mise en place des centres de vaccination

Les Centres de vaccination ont d’abord vocation à pouvoir vacciner les professionnels de santé quelles que soient leurs spécialités, âgés de plus de 50 ans, et ceux qui présentent un risque élevé par exemple parce qu’ils sont porteurs de comorbidités, et que ces professionnels exercent dans un établissement de santé ou dans un cabinet de ville en tant que libéraux.

Le 1er de ces Centres de vaccination a été positionné au CH de Chartres tel que recommandé, et les séances de vaccinations des professionnels ont débuté dès le jeudi 7 janvier à 14h00. Ce Centre, destiné aux seuls professionnels de santé, leur est ouvert du lundi au samedi de 9h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h00, accessible uniquement sur RDV.

3 autres Centres de vaccination vont être mis en place dès la semaine prochaine dans les Centres Hospitaliers de Dreux, Châteaudun et Nogent le Rotrou. Ils seront approvisionnés en doses vaccinales par le CH de Chartres.

Si dans un 1er temps les Centres de vaccination sont situés au sein ou à proximité des Centres hospitaliers, il reste que leur implantation sera amenée à évoluer en fonction des populations cibles à vacciner.

Le déploiement du dispositif de vaccination va progressivement reposer sur les médecins libéraux qui seront au coeur du déploiement de la vaccination COVID, en particulier lorsque, dans les phases ultérieures, les vaccinations s’adresseront ensuite aux personnes âgées de plus de 85 ans, puis de plus de 75 ans non accueillies en établissements, puis à la population générale dans des graduations non encore arrêtées.