Mise en place du dispositif de signalisation des angles morts des véhicules lourds

 
 
Mise en place du dispositif de signalisation des angles morts des véhicules lourds

Au 1er janvier 2021, tous les véhicules lourds (véhicules de transport de marchandises et véhicules de transport de personnes) devront apposer sur leur véhicule un dispositif de signalisation de manière à ce qu'il soit visible sur les côtés et à l'arrière du véhicule.

Un arrêté précisant les conditions d’apposition et le modèle de la signalisation matérialisant les angles morts sur ces véhicules sera publié prochainement.

   

Cette obligation s’applique aux véhicules lourds dont le poids total autorisé en charge excède 3,5 tonnes, circulant en milieu urbain. Le décret exclut de son champ d’application les véhicules agricoles et forestiers d’une part, et les engins de service hivernal et les véhicules d’intervention des services gestionnaires des autoroutes ou routes à deux chaussées d’autre part.

Sanction : Le non-respect de cette obligation sera sanctionné par une contravention de 4e classe.
 

Le risque mortel pour les autres usagers de la route:
Les deux-roues, vélos, motos et scooter, sont toujours moins visibles qu’une voiture. Le gabarit est plus petit et le véhicule souvent placé dans les angles morts des véhicules. Les voitures ou véhicules lourds ne s’attendent pas à voir surgir les deux-roues à un carrefour, entre les files ou dans un virage.

De très nombreux usagers ne sont en effet pas conscients de l’impossibilité pour le conducteur de poids-lourds de percevoir leur présence sur chaque côté. Cette situation est à l’origine d’accidents parfois mortels, par exemple lorsque le conducteur prévoit de tourner à droite alors qu’un cycliste est présent sur la droite du véhicule.

 

Retrouvez le projet d'arrêté et les visuels :

https://www.securite-routiere.gouv.fr/reglementation-liee-la-route/visibilite-liee-la-route