Point sur l'épidémie de COVID 19 et la vaccination en Eure-et-Loir

 
 
Point sur l'épidémie de COVID 19 et la vaccination en Eure-et-Loir

La campagne de vaccination progresse bien en Eure-et-Loir

Vendredi 12 février 2021 :  point sur l’épidémie de COVID-19 et la vaccination en Eure et Loir.

 

  1. 1.    Situation de l’épidémie en Eure et Loir et circulation des variants

 

Le taux d’incidence est en forte progression : 191,0 pour 100 000 habitants contre 172 la semaine dernière. Hier soir, dans le bilan national, l’Eure et Loir figurait parmi les départements ayant les plus fortes accélérations.

 

Le nombre de cas contacts progresse également à 26,3 % par rapport à la semaine précédente.

 

Le taux de positivité est stable à 6,9 % (fin de semaine dernière, 7%) tout comme le nombre d’hospitalisations, avec 98 personnes (99 en fin de semaine dernière), et le nombre de patients en réanimation (19 patients contre 20 en fin de semaine dernière).

 

Dès lors que le résultat d’un test COVID est positif, le patient doit se placer à l’isolement sans délai, avec la possibilité de recevoir la visite d’une infirmière libérale ainsi que de bénéficier d’une solution d’hébergement au besoin. Les tests qui donnent lieu à un résultat positif font désormais l’objet d’un criblage spécifique pour détecter la présence éventuelle de variant, dans un délai maximum de 36 heures.

 

Les variants anglais, sud-africain et brésilien circulent en Eure-et-Loir, de façon assez importante, avec à ce jour 14 cas confirmés et 34 cas probables, sans secteur géographique prédominant.

 

Les personnes porteuses d’un variant sont informées de l’importance de respecter les gestes barrières, en raison d’un risque accru de contagiosité, et d’un isolement prolongé de 7 à 10 jours pour les variants brésilien et sud-africain. Après 10 jours et en l’absence de fièvre, l’isolement ne peut être levé qu’après l’obtention d’un résultat négatif. 

 

  1. 2.    Situation concernant la vaccination :

 

La campagne de vaccination progresse bien en Eure-et-Loir, avec d’ores et déjà 13 266 personnes vaccinées :

 

 

Les approvisionnements en doses de vaccins sont désormais stabilisés pour les prochaines semaines, ce qui se traduit par une augmentation du nombre de doses disponibles.  

En conséquence, ce sont plus de 2 200 RDV supplémentaires sur la deuxième quinzaine de février qui ont pu être programmés dans les 5 Centres de Vaccination du département pour répondre à la forte demande.

--------------------------

 

Tant que l’épidémie n’est pas vaincue, la plus grande vigilance de chacun d’entre nous reste nécessaire pour éviter la propagation du virus. Le port du masque et le respect des gestes barrières sont attendus de tous.

 

 

Les priorités pour les 3 semaines à venir 

 

Il est impératif de poursuivre les vaccinations :

-          des personnes âgées de + de 75 ans,

-          des résidents d’EHPADEtablissement hébergeant des personnes âgées dépendantes,

-          des personnes en Résidences Autonomie,

-          des résidents des Maisons d’Accueil Spécialisés et de Foyers d’Accueil Médicalisés,

-          des patients à haut risque,

-          des professionnels de santé,

 

Pour chacune de ces catégories, les 2ème injections sont priorisées de sorte à respecter scrupuleusement le calendrier vaccinal des intéressés.

 

 

Approvisionnement en vaccins

 

PFIZER BIO N’TECH :

-          2 340 doses reçues le mardi 9 février,

-          2 340 doses à recevoir le jeudi 18 février,

-          3 510 doses à recevoir le jeudi 25 février,

-          3 510 doses chaque semaine suivante.

 

MODERNA : 

Un plateau unique de 1 200 doses a été reçu le 06/02

 

ASTRA ZENECA :

-       1 300 doses reçues le 06/02

-       1 400 doses reçues le 10/02.

 

Cibles du vaccin ASTRA ZENECA - selon les Recommandations de la Haute Autorité de Santé :

  • les professionnels de santé et du secteur médico-social de moins de 65 ans ;
  • dans un second temps (pas avant début mars) les personnes âgées de 50 à 64 ans,

en commençant d’abord par celles qui présentent des comorbidités.

 

 

 

Téléchargez l’application TousAntiCovid.

 

__________________________________________________________________________________________________

5 centres de vaccination ouverts

Les coordonnées de ces Centres de vaccination sont les suivantes:

Centre de vaccination Adresse Ouverture Jours d'ouverture Horaires
CHARTRES CHARTREXPO - Salle Spire, Avenue Jean Mermoz, 28000 CHARTRES 18/01/2021 à 13h du lundi au samedi 9h à 17h30
DREUX Parc des Expositions, 1 impasse de la Commune, 28100 DREUX 18/01/2021 à 9h du lundi au vendredi 9h à 12h15 et 13h30 à 16h45
CHÂTEAUDUN Salle Léo Lagrange, impasse des Cordeliers, 28200 CHÂTEAUDUN 20/01/2021 à 9h du lundi au dimanche 9h à 13h et 14h à 18h
NOGENT-LE-ROTROU Salle Pierre Mendès-France, 5 avenue Camille Gâté, 28400 NOGENT-LE-ROTROU 19/01/2021 à 14h les mardi, mercredi et vendredi de 14h à 17h
  le jeudi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h30
  le samedi de 8h30 à 12h
LA LOUPE-SENONCHES Salle des Fêtes, 28240 LA LOUPE 20/01/2021 à 14h les mercredi, jeudi et vendredi de 14h à 18h00

NB : les jours et horaires sont susceptibles d'être modifés selon nécessité d'adaptation.

Qui peut se faire vacciner ?

Depuis le lundi 18 janvier, les vaccinations ont été étendues aux personnes âgées de plus de 75 ans, qui ne sont pas hébergées dans un établissement, c’est à dire celles résidant à leur domicile.

Sont également concernées les personnes ayant une pathologie qui les expose à un très haut risque face à la Covid-19 et disposant d’une ordonnance médicale de leur médecin traitant pour se faire vacciner prioritairement.

Les patients particulièrement vulnérables à la Covid-19 concernés sont les suivants :

-       atteints de cancer et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie

-       atteints de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés

-       transplantés d’organes solides

-       transplantés par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques

-       atteints de poly-pathologies chroniques, selon le critère suivant : au moins deux insuffisances d’organes

-       atteints de certaines maladies rares (voire liste sur le site du ministère de la santé) 

-       atteints de trisomie 21.

Comment se faire vacciner ?

L’accès à la vaccination se fait exclusivement sur rendez-vous :

Pour prendre rendez-vous, deux possibilités :

  • soit via le site Internet DOCTOLIBwww.doctolib.fr puis en mentionnant la ville souhaitée ;
  • soit en appelant le  N° VERT 0805 021 400

Lorsque la personne a obtenu un rendez-vous, elle doit se munir d’une pièce d’identité et de l’invitation reçue de son organisme de Sécurité Sociale. A défaut de l’avoir reçue, il pourra être possible de présenter sa carte Vitale ou tout autre document comportant son numéro de Sécurité Sociale

L’ouverture des Centres de vaccination a suscité un engouement important, et les premières plages de rendez-vous ont rapidement été réservées.  

 

Les Centres de vaccination en Eure-et-Loir : quel fonctionnement ? quelle activité ?

Les Centres de vaccination ont donc ouvert progressivement depuis le début de la semaine : Chartres et Dreux ont démarré dès le lundi 18/01, Nogent le Rotrou le 19/01, et Châteaudun et La Loupe le 20/01. Au 21/01 au soir, 845 personnes de plus de 75 ans se sont fait vacciner dans les 5 Centres de vaccination.

Le fonctionnement des centres est conforme à l’organisation planifiée : il n’y a pas d’attente sur place, les professionnels de santé sont mobilisés, disponibles et attentifs, le circuit entre les différentes zones d’attente, d’accueil, de vaccination et de surveillance post-vaccination est fluide.

Les communes et intercommunalités assurent avec professionnalisme et efficacité toute la logistique, tant les aspects matériels que la mise à disposition des personnels dédiés à la supervision des Centres, à l’accueil des personnes, à leur enregistrement et à leur suivi sur l’ensemble du parcours de vaccination.

La CPAM fournit un appui apprécié aux professionnels de santé concernant les enregistrements dans l’application informatique dédiée VACCIN-COVID, ainsi que sur tout sujet relatif à la prise en charge financière de l’acte vaccinal (gratuit pour les patients concernés). 

Jusqu’à ce jour, l’activité de vaccination des Centres n’a connu aucun problème d’ordre médical.

 

À date, avec ces 845 personnes de plus de 75 ans résidant à domicile vaccinées dans ces nouveaux Centres, ce sont au total 4 106 personnes qui ont déjà été vaccinées en Eure et Loir, dont :

 -       2 451 professionnels de santé de plus de 50 ans ou ayant des comorbidités,

-        et 810 résidents d’EHPAD.

Tant que l’épidémie n’est pas vaincue, la plus grande vigilance de chacun d’entre nous reste nécessaire pour éviter la propagation du virus. Le port du masque et le respect des gestes barrières sont attendus de tous.

 

Téléchargez l’application TousAntiCovid.