Sécheresse en Eure-et-Loir 

 
 
Avec un déficit pluviométrique qui s’est accentué depuis le début de l’année, malgré les pluies du mois de juin, une majorité du département est placée en situation de vigilance, d’alerte ou de crise. Les cours d’eau sont en situation de fragilité tout comme certaines nappes phréatiques.

La situation du Perche, de Chartres et de ses communes périphériques est particulièrement notable. Elle fait l’objet d’un suivi renforcé de la part des services de l’État.

Suite à cette situation, onze communes de l’agglomération Chartraine passent dès aujourd’hui du classement « alerte renforcée » au classement « crise », c’est-à-dire le plus haut existant : Chartres, Berchère les Pierres, Champhol, Gellainville, Le Coudray, Lèves, Lucé, Luisant, Mainvilliers, Poisvilliers, Corancez, Morancez et Saint-Prest.

  • Les mesures précédentes restent applicables : l’arrosage des pelouses, le lavage des voitures à domicile et le remplissage des piscines sont interdits.
  • De nouvelles restrictions sont ajoutées : l’arrosage des espaces verts et des terrains de sport sont interdits, le renouvellement de l’eau des piscines ouvertes au public sont soumis à autorisation.
  • Pour les entreprises et les exploitations des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) des 13 communes :
  • Les opérations exceptionnelles consommatrices d’eau et génératrices d’eaux polluées sont reportées (exemple d’opération de nettoyage grande eau) sauf impératif sanitaire ou lié à la sécurité publique. Mise en œuvre des dispositions spécifiques relatives à la gestion de la ressource en eau prévues dans leurs autorisations administratives.
  • Une sensibilisation spécifique auprès des professionnels sera également mise en œuvre.
  • Les agriculteurs vont également être mis à contribution dans cet effort collectif. Des restrictions seront mises en place pour l’irrigation, elles ont été discutées avec la chambre d’agriculture.
  • A partir d'aujourd'hui, il est prévu une interdiction de 11h à 18h de l’irrigation issue de 57 forages agricoles dans la zone d’influence de la prise d’eau de Francourville alimentant les 13 communes précédemment citées (dérogation prévue pour l’arrachage des pommes de terre).

Le préfet en appelle au sens civique de chacun : prendre une douche plutôt qu’un bain, économiser l’eau dans chacun de nos gestes du quotidien, reporter des travaux fortement consommateurs d’eau, sont autant d’efforts qui additionnés vont nous permettre de faire face. Elle invite également les professionnels et les collectivités locales à adopter des mesures permettant d’économiser l’eau et à bien communiquer sur ces économies d’eau.

Pour plus d'informations et un affichage des cartes optimisées : https://www.eure-et-loir.gouv.fr/content/download/43918/261915/file/2022_07_22_AP_limitation_usages_eau.pdf

Carte des 13 communes de l’agglomération Chartraine classé en « crise » :

carte 11 communes

Carte des communes concernées l'arrêté préfectoral de limitation provisoire de l'usage de l'eau :

carte DDT

Le mot de Mme Le Préfet :

Vidéo

 
 

A lire également :