Création d'une cellule de soutien économique aux commerces fermés administrativement

 
 
Création d'une cellule de soutien économique aux commerces fermés administrativement

Les services de l’Etat en Eure-et-Loir se mobilisent entièrement pour accompagner les commerces fermés administrativement et s’assurer, au cas par cas, qu’ils sont en mesure de bénéficier rapidement des dispositifs de soutien auxquels ils ont droit.

Face à la Covid-19, l’État a mis en place des dispositifs de soutien (activité partielle, prêts garantis, fonds de solidarité) exceptionnels par leur ampleur, témoignant de sa solidarité́ totale avec les entreprises et les salariés qui ne peuvent malheureusement maintenir leur activité du fait de la crise épidémique.

Malgré la mobilisation quotidienne de l’ensemble des services de l’État, et le succès réel de ces dispositifs auprès des entreprises, certains acteurs économiques en difficulté ne savent pas toujours comment en bénéficier ou à qui s’adresser pour bénéficier d’un accompagnement individuel.

Françoise SOULIMAN, Préfet d’Eure-et-Loir, a donc décidé de la création d’une cellule de soutien économique spécifique, dotée d’un guichet unique, dans l’objectif :

 

Françoise SOULIMAN a déclaré : « Afin d’éviter un confinement, le Premier ministre a abaissé à 10 000m2 le seuil de fermeture administrative des magasins de vente non alimentaire des galeries commerciales. J’ai pleinement conscience du sacrifice que les chefs d’entreprises et les salariés de la centaine de commerces concernés consentent pour protéger la santé du plus grand nombre. Je veux qu’ils sachent qu’ils ne sont pas seuls et que nous ne laisserons personne au bord du chemin. Les dispositifs de soutien nationaux sont nombreux et parfois complexes : le rôle de la cellule de soutien économique est précisément de faire du «cousu-main», de prendre contact avec chacun des commerçants concernés, et de les accompagner au cas par cas».

 
 

A lire également :