Octobre

Pollution atmosphérique

 
 

Les conditions météorologiques sont favorables à l'augmentation des concentrations en particules en suspension.

Compte tenu de cette prévision, la procédure d'information et de recommandation a été déclenchée par le préfet d'Eure-et-Loir à compter de ce jour dans le département.

Veuillez trouver ci-joint un état des risques possibles engendrés par cet événement ainsi que des conseils de comportement à destination du public.

Pollution de l'air par les poussières

-niveau d’information et de recommandations -

Les plus grosses particules sont retenues par les voies aériennes supérieures. Par contre, les particules de petites tailles pénètrent facilement dans les voies respiratoires jusqu’aux alvéoles pulmonaires où elles se déposent. Elles peuvent donc altérer la fonction respiratoire des personnes sensibles (enfants, personnes âgées, asthmatiques). De plus elles peuvent véhiculer des composés toxiques.

Il est donc recommandé à l’ensemble de la population du département d'Eure-et-Loir :

  • de laisser les jeunes enfants s’aérer normalement et de ne pas modifier les activités prévues sauf pour les sujets connus comme étant sensibles ou qui présenteraient une gêne à cette occasion ; pour eux, éviter les exercices physiques intenses et privilégier les activités calmes.
  • de ne pas modifier les déplacements habituels des enfants de 6 à 15 ans et de les laisser s’aérer normalement.
  • pour les responsables de collectivités d’enfants comme pour les adolescents et les adultes, ne pas modifier les activités sportives, sauf pour les sujets connus comme étant sensibles ou qui présenteraient une gêne à cette occasion ; privilégier pour eux les exercices physiques moins intenses, voire suspendre leur activité. Ne pas modifier les compétitions sauf pour les sujets connus comme étant sensibles ou qui présenteraient une gêne à cette occasion ; il leur est recommandé de s’abstenir de concourir.

L’usage du tabac ou autres produits irritants des voies respiratoires, est plus que jamais déconseillé pour les asthmatiques et insuffisants respiratoires, qui doivent suivre par ailleurs rigoureusement leur traitement. Si une gêne respiratoire inhabituelle apparaissait, il est conseillé de consulter un médecin.

Afin de réduire cette concentration élevée en poussières, il est recommandé :

  •  de réduire les vitesses de tous les véhicules
  •  de pratiquer le covoiturage, utiliser les transports en commun
  •  d’éviter d’allumer des feux d’agréments (bois)
  •  de reporter les activités de brûlage de déchets verts.