Restitution des Assises de la Ruralité, 17 octobre 2022

Mis à jour le 08/12/2022
Discours prononcé par Françoise SOULIMAN, Préfet d'Eure-et-Loir, le 17 octobre 2022

Mesdames et Messieurs les Élus,

Mesdames et Messieurs les Chefs de service,

Chers collègues,

Nos deux heures de présentation et d’échanges n’ont pas, loin s’en faut, permis de faire le tour du sujet des attentes du monde rural et des solutions « clés en main » que nous pourrions lui apporter. Tout comme les précédents intervenants, je me plais à souligner le travail fourni, la richesse des échanges, la qualité des débats et l’effort de synthèse que chaque atelier a conduit.

Je ne reprendrai pas, de manière exhaustive, les différents points abordés mais il me paraît nécessaire d’évoquer, en conclusion de nos travaux, quelques points saillants.

En tout premier lieu, la démarche qui a été la nôtre, avec les associations des maires, est la bonne, car elle a permis de faire se rencontrer les différents points de vue, de porter la contradiction là où elle était nécessaire, de confronter nos expériences, d’envisager le verre à moitié plein et non à moitié vide. Le débat était donc utile et ces Assises auront des suites concrètes dans les semaines et mois à venir.

En second lieu, je me réjouis que les quatre ateliers aient abouti à des conclusions qui pourront très concrètement être utiles aux maires ruraux et par là même à nos concitoyens.

À titre d’illustration, j’ai retenu une action par atelier que nous pourrions appeler- en langage techno- « un livrable ».

– Atelier N°1 « accès aux services publics » : la diffusion d’un guide des pouvoirs de police administrative des maires ;

– Atelier N°2 «planification-urbanisme et environnement » : la mise à disposition d’un petit lexique utile sur les possibilités d’extension (hameau, dent creuse, changement de destination) tout en se fixant un objectif de sobriété foncière ;

– Atelier N°3 « énergies et numérique » : la production d’une cartographie départementale et communale des implantations des opérateurs de téléphonie mobile (données de l’ARCEP) ;

– Atelier N°4 « revitalisation et attractivité des territoires » : la mise en place progressive d’un « guichet unique État/Département » d’ingénierie de projets .

Les différentes pistes d’actions qui ont été esquissées tout au long de ce dialogue entre acteurs publics euréliens sur la Ruralité vont se concrétiser dans les prochaines semaines et dans les prochains mois.

 

Elles accompagneront la démarche gouvernementale du second acte de l’Agenda rural prévu pour le début 2023. Dans ce cadre, cinq groupes de travail ont été mis en place, début octobre, par la Secrétaire d’État en charge de la Ruralité, afin de travailler sur des thématiques complémentaires à celle du Conseil National de la Refondation (le plein-emploi et la réindustrialisation, l’école, la santé, la transition écologique et le bien vieillir).

Les thèmes de ces groupes de travail ont émergé lors des échanges avec les élus des territoires ruraux menés depuis juillet. Les cinq thèmes retenus sont : 

-       Habitat, logement et mobilités

-       Sécurité et vie quotidienne des collectivités territoriales

-       Culture et patrimoine

-       Sport et vivre ensemble

-       Attractivité des territoires ruraux

 Les conclusions de ces travaux sont attendues pour la fin de l’année 2022 et viendront alimenter le nouvel acte de l’Agenda rural en 2023.

Nos Assises de la Ruralité nous obligent à une démarche concertée sur le temps long. D’ores et déjà, nous avons acté des temps de rencontres d’ici la fin de l’année :

les États Généraux des usages de l’Eau le 21 octobre prochain à la CCIChambres de commerce et d'industrie , sujet longuement abordé dans l’Atelier N°2, 

la poursuite des Rencontres de la Transition Agricole par bassins de vie d’ici la fin 2022, au cœur de quelques débats au sein de l’Atelier N°4.

Nos Assises de la Ruralité doivent être partagées avec les 365 maires d’Eure-et-Loir, l’ensemble des acteurs publics et au-delà les forces vives du département. Ainsi, sur les sites internet des services de l’État et des deux associations de Maires, vous retrouverez l’ensemble des présentations effectuées dans les quatre ateliers ainsi qu’une synthèse de cette restitution et les guides et renseignements qui vous seront d’une grande utilité dans votre activité quotidienne.

Nos Assises de la Ruralité conduites en 2022 ne sont pas une fin en soi et nous nous engageons, avec les deux associations des Maires, à organiser une rencontre annuelle sur la Ruralité pour faire connaître l’état d’avancement de nos travaux et actions, pour se fixer le cas échéant de nouveaux objectifs, et ne jamais rompre ce dialogue précieux entre décideurs publics.

Pour conclure, je souhaite que chacune et chacun dans cette salle puisse être un Ambassadeur de la Ruralité et des actions qui seront menées suite à ces Assises.

Un grand merci pour votre mobilisation collective avec une réelle ambition pour l’Eure-et-Loir et ses habitants.