Vendredi 22 mai - Une sensibilisation à la sécurité routière plutôt qu'une verbalisation

 
 

  

A la veille du we de la Pentecôte, une action de "contrôle alternatif" a été menée sur la nationale 154, à l'initiative des services de l'Etat et du procureur de la République.

"A ceux qui ont réalisé un excès de vitesse de moins de 20km/h au-dessus de la limite, nous proposons une sensibilisation à la sécurité routière plutôt qu'une amende ou un point en moins", assure le directeur de cabinet du préfet d'Eure-et-Loir, Frédéric Clowez, qui décrit l'opération organisée avec l'appui des bénévoles de l'association des familles de traumatisés crâniens et du service de l'Etat Sécurité routière.

Des vidéos, un quiz et le témoignage de Jean-Pierre, traumatisé crânien à la suite d'un accident de la route, ont été soumis aux contrevenants.

En l'espace d'une heure, douze infractions ont été relevées, dont cinq gros excès de vitesse.

Cinq autres opérations de ce genre sont prévues en Eure-et-Loir dans l'année.

11053372_1568269186770093_3809379390935233439_n
10958761_1568269200103425_4998682440622898788_n
11136765_1568269166770095_9067586686353605035_n