Environnement : un accord pour une efficacité renforcée

 
 
Environnement : un accord pour une efficacité renforcée

   

Les polices de l'eau et de la nature en Eure-et-Loir ont concrétisé leur partenariat à travers la signature d'un protocole d'accord, mardi 26 mai, à l'Hôtel de Ligneris, à Chartres, sous la présidence du préfet, Nicolas Quillet.

La préfecture d'Eure-et-Loir, le parquet de Chartres, l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFSOffice national de la chasse et de la faune sauvage) et l'Office national de l'eau et des milieux aquatiques (ONEMAOffice national de l'eau et des milieux aquatiques) remplissent tous une mission de protection de la biodiversité de la ressource en eau et de préservation des milieux aquatiques. Le nouveau protocole d'accord détaille le rôle de chacun afin de coordonner leurs champs d'actions et d'articuler efficacement le traitement des atteintes à l'environnement.

Le préfet d'Eure-et-Loir, Nicolas Quillet, a rappelé l'enjeu de ce protocole qui est de "renforcer l'efficacité des polices de l'eau et de la nature dans le département". Il a également rappelé en la détaillant "la fonction préventive de la police administrative" représentée par la préfecture et l'aspect judiciaire pris en charge par le parquet.

Le procureur de la République, Patrice Ollivier-Maurel, a quant à lui souligné que "cet accord permettra de programmer des opérations interservices et d'assurer le suivi des objectifs".

IMG_3797
IMG_3800
IMG_3804