La sécurité routière en zone gendarmerie

 
 
gendarmerie

La gendarmerie nationale occupe une place prépondérante en matière de lutte contre l'insécurité routière en termes de personnels engagés et en raison de la taille du réseau qu'elle contrôle (plus de 800 000 km de voies en France). Les actions préventives et répressives sont conduites quotidiennement par les unités (brigades motorisées, pelotons d'autoroute, brigades rapides d'intervention) rattachées aux Escadrons départementaux de sécurité routière (EDSR) et par les brigades de proximité.

La gendarmerie nationale est responsable de la surveillance de l'essentiel du réseau des routes de rase campagne, où la gravité des accidents est la plus élevée. Investie de cette responsabilité, son rôle est d'employer toutes les prérogatives que la loi lui confère et tous les moyens dont elle dispose pour faire baisser le chiffre des accidents, personnes tuées et blessées.

Les contrôles, effectués par les unités territoriales et spécialisées, ont pour objet de dissuader les mauvais comportements, sinon de les déceler et de les sanctionner afin de protéger les autres usagers.

Ces contrôles sont souvent orientés dans les domaines qui suscitent le plus de pertes humaines : infractions graves, usagers vulnérables, situations à risque...

Le réseau routier d'Eure-et-Loir est caractérisé par l'importance des routes départementales (7.600 km de RD) ce qui le rend particulièrement dangereux.

Les unités de l'Escadron de sécurité routière d'Eure-et-Loir :

  • Peloton motorisé de Thivars
  • Brigade motorisée de Dreux
  • Brigade motorisée de Janville
  • Brigade motorisée de Châteaudun
  • Brigade motorisée de Nogent-le-Rotrou

En savoir plus sur le site internet de la gendarmerie nationale :