8 mars 2019 Célébration de la Journée internationale des droits des femmes

 
 
 8 mars 2019 Célébration de la Journée internationale des droits des femmes

La ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, Jacqueline Gourault, a félicité la cheffe d'escadron Maud Cerclé-Fraval commandante de la compagnie de gendarmerie départementale de Chateaudun pour son brillant parcours.

Lors de son déplacement à Cloyes-les-Trois-Rivières ce vendredi 8 mars 2019 à l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, Jacqueline Gourault, a félicité la cheffe d'escadron Maud Cerclé-Fraval commandante de la compagnie de gendarmerie départementale de Chateaudun pour son brillant parcours. En effet, l'officière qui vient de réussir le concours d'accès à l'Ecole de Guerre (anciennement Collège interarmées de Défense), incorporera l'Ecole Militaire à Paris cet été rejoignant ainsi le cercle restreint des officiers de gendarmerie brevetés ayant vocation à exercer de hautes responsabilités opérationnelles comme celui de commandant de groupement mais aussi en administration centrale.

Le groupement de gendarmerie départemental d'Eure-et-Loir commandé par le colonel Georges Pierrini compte 20,40% de personnels féminins. Des gendarmes qui occupent tous les postes opérationnels y compris au sein d'un peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie dont relève l'interpellation des individus les plus violents ou armés.

Depuis la première femme intégrée au sein de la gendarmerie en 1983, et l'obtention ministérielle par la gendarmerie des labels égalités et diversité en 2018 en passant par la premier officière générale en 2013, la gendarmerie n'a eu de cesse de promouvoir la féminisation au sein de ses rangs.