La maison départementale de la prévention : un dispositif novateur de la gendarmerie eurélienne

 
 
La maison départementale de la prévention : un dispositif novateur de la gendarmerie eurélienne

  

Force de proximité au service de la population, la gendarmerie s’inscrit résolument dans la prévention de la délinquance.

C’est dans cet esprit que les services de la maison départementale de la prévention (MDP) ont été présentés ce mercredi 19 décembre à Mme Juliette AUBRUN, directrice de cabinet de la Préfète d’Eure-et-Loir en présence du commandant de groupement et de Mme Valérie JUNIET du service des sécurités, pôle prévention de la délinquance de la préfecture.

Dispositif pilote en France et unique en son genre, la MDP rassemble les actions conjuguées de la Brigade de Prévention de la Délinquance Juvénile (BPDJ), de la Brigade de Protection des Familles (BDF), de la Cellule de Prévention Technique de la Malveillance (CPTM) et des Intervenants Sociaux Gendarmerie du Conseil départemental. Deux jeunes volontaires du service civique complètent l’équipe.

Le chef d’escadron Martial Losson, N°3 des gendarmes Euréliens et officier adjoint prévention du groupement de gendarmerie départemental d’Eure-et-Loir, a détaillé le fonctionnement et le caractère novateur du dispositif.

La pluridisciplinarité et la complémentarité transversale des moyens d’actions de la maison départementale de prévention créent une véritable dynamique inter-administrations œuvrant dans la prévention de la délinquance au sens large du terme. La présentation s’est terminée par une visite des locaux et notamment de la « salle Mélanie » permettant de recueillir les témoignages des jeunes victimes d’infractions à caractère sexuel dans un environnement propice à la libération de la parole.