Le 23/04 - Des crédits d'Etat pour soutenir les investissements locaux

 
 
Le 23/04 - Des crédits d'Etat pour soutenir les investissements locaux

Le lundi 23 avril 2018, Sophie Brocas, préfète d'Eure-et-Loir, a réuni la commission d'élus chargée d'examiner les projets sollicitant une dotation d'équipement des territoires ruraux (DETR).

La commission d'élus chargée d'examiner les projets sollicitant une dotation d'équipement des territoires ruraux (DETR) supérieure à 100 000 € s'est tenue le lundi 23 avril 2018 à l'invitation de la préfète d'Eure-et-Loir.

 Composée de quatre parlementaires désignés par les présidents des deux chambres, comme prévu par la réforme du gouvernement, de 8 présidents d'EPCI et de 7 maires, la commission a examiné les 11 projets qui avaient été adressés à la préfecture. Deux n'ont pas été retenus au titre de la programmation 2018 (dossier incomplet à ce stade, dossier surnuméraire).

 La commission d'élus a donné un avis favorable aux projets suivants :

- les projets d'interconnexion des réseaux d'eau potable (pour les 3 communautés de communes du Coeur de Beauce, du Bonnevalais et des Terres du Perche)

- les projets en faveur de la petite et moyenne enfance (pour la commune de Lèves et le Sivom Thimert-Gâtelles-Favières)

- les équipements et services à la population (pour le SMICA d'Anet et la communauté de communes Entre Beauce et Perche)

- les projets de développement économique et touristique (pour la communauté de communes du Perche).

 Au total, ce sont 2 376 000 € de crédits d'Etat qui soutiendront ces investissements.

 Mais la DETR aide bien plus largement que les projets supérieurs à 100 000 €. Ainsi, sur les 298 dossiers adressés à la préfecture par les collectivités, 264 projets seront retenus et aidés par l'Etat cette année. Pour l'interconnexion des réseaux d'eau, 19 dossiers seront soutenus, 54 projets en faveur de la petite enfance, 183 projets du côté des équipements et services à la population et 5 dossiers pour les projets de développement économique et touristique.