Le préfet a clôturé la rencontre "Femmes et Ambitions" à Nogent-le-Rotrou

 
 

 

Pourquoi avez-vous choisi cette profession ? Quels sont les avantages et les contraintes de votre métier ? Est-il plus difficile à pratiquer pour une femme ? Les élèves de troisième du collège Pierre-Brossolette avaient beaucoup de questions à poser aux femmes venues les rencontrer pour témoigner de leur parcours hier matin. Des parcours atypiques et des métiers pour certains encore sujets aux préjugés.

Parmi ces femmes, Malvina Lalière, agricultrice, fabricante de savons au lait de chèvre à La Madeleine-Bouvet, Pascaline Roddier, menuisier ébéniste au sein des services techniques de la ville de Brou, Stéphanie Delbraccio, restauratrice à Vichères (Auberge Les Vallées du Perche), Aurélie Deprez, ergothérapeute mais aussi Paule Cherré, secrétaire générale de la sous-préfecture de Nogent-le-Rotrou.

Le préfet Nicolas Quillet venu clôturer la manifestation s'est réjoui de son organisation au sein du collège : « C'est important d'élargir le champ des possibles pour les filles, et il est bon de rappeler aux garçons que l'égalité femmes et hommes n'est pas encore réalisée dans le domaine professionnel".  Il a par ailleurs souligné que cette initiative se conjugue avec celles organisées dans le département notamment le concours Fémin'Initiatives « qui récompense les dirigeantes d'entreprises pour leurs talents, l'originalité de leur projet, mais également pour leur persévérance et leur esprit d'entreprise. L'ambition est accessible à tous. »

Cette action était portée par le sous-préfet de l'arrondissement, Christian Védélago, qui avait à cœur de poursuivre la dynamique lancée dans ce domaine par celle qui l'a précédé sur le territoire, Franceline Forterre-Chapart.